De Grisogono réveille la femme Pop Art

Dans le petit monde de l’Horlogerie, beaucoup sont ceux qui croient oser, peu y parviennent vraiment.
En découvrant au salon de Bâle, la Tondo By Night et son jeu de lumières colorées, il faut bien le dire, j’ai complètement flashé! Tout en ayant comme pensée à l’esprit, que cette montre là, avait l’avantage rare d’avoir été conçue pour une femme qui rêve un peu de s’affranchir des obligations et s’évader! Déjà de son allure ludique jour/nuit se faisait-elle remarquer!
En totale adéquation avec la tendance Pop Art, cette Tondo By Night se joue en effet bien des convenances serties, des matières convenues et du code couleur de sa semblable version joaillère, en affichant avec espièglerie tout ce qui rend le temps plus amusant. On se plaît à la contempler, et à essayer de percer les secrets de son fonctionnement.
Pour celles qui s’intéressent à la technique donc, la carrure de la belle est composée en fibre de verre luminescente, ce qui lui offre cette possibilité – oh combien magique! D’enthousiasme on applaudit – de rendre la lumière en elle accumulée, lorsque la nuit est tombée, réveillant soudainement en nous l’enfant qui sourit en découvrant cette distrayante luciole. Une montre qui a trouvé le secret qu’on voudrait bien pouvoir insidieusement lui voler : celui de pouvoir briller en soirées!
Et puis ce qui égaye encore cette réalisation, c’est bien sûr son mouvement inversé avec une masse oscillante qui balance ses chatoyants brillants de par et d’autre du cadran. Juste de quoi être émerveillées les filles! C’est simple, et ça fonctionne; esthétiquement parlant, c’est évident.
Et puis il y a autre chose de vraiment intelligent, et toutes celles qui sont passionnées d’horlogerie comprendront aisément ce bienfait dont De Grisogono nous gratifie : c’est justement ce module intérieur placé à l’envers, qui évite d’avoir à retirer de son poignet ce garde-temps afin de pouvoir en montrer l’activité à ses amis, puisque tout ici se passe devant! Plus besoin de défaire sa montre pour lui permettre de se faire apprécier par le fond: la Tondo affiche au premier regard tout ce qu’elle a montrer et ceci lui confère un caractère qu’on se plait directement à admirer! Ce d’autant plus qu’avec de longs ongles, j’ai eu bien du mal à en fermer la boucle, si ergonomique, qu’elle en devient compliquée! Aussi la franchise de l’oeuvre, en fait le plus heureux des accessoires de mode, une heure-minute automatique facile à porter.
Mode, dont on voudrait bien en revanche, qu’elle se sépare de cette matière tellement merveilleuse qu’est le Galuchat, ce cuir de Raie – ou de requin – devenu rare et, bien évidemment, nécessaire de protéger. Oui on le sait que c’est mal, oui on le sait qu’on ne devrait pas, mais comme tous les vices inavoués pour le chic animal – python ou renard dans la même catégorie décimée –  il est des beautés terrestres tellement splendides, qu’on a grande peine à s’en séparer. Oh convoitise de ce que la nature nous offre de plus beau! Problématique ou polémique irrésolue, où on se doit d’assumer, cette imperfection de nous-même qui nous attire irrémédiablement, comme un aimant, à tendre la main et le désir vers un objet aussi soigneusement manufacturé. Ce qui le rend, bien naturellement, plus précieux encore à nos yeux!
Alors voilà, on se moque, du temps, des convenances et de tout ce qui peut dans le luxe être arrogant. Pour s’éclairer, se maquiller, de lumières momentanées et de couleurs sucrées, qui reflètent notre humeur, notre candeur, notre saveur même, l’irrémédiable envie de toucher au plaisir, en devenant une femme Tondo, celle qui a retrouvé, en elle, toute son artistique créativité. Identifiée, donc forcément différente, et d’une authentique réalité, celle d’une vraie féminité affirmée.
Et ma préférée allez-vous demander? La verte, sportive et racée, une vraie personnalité!

www.degrisogono.com
à partir de 8100 Chf

Credit photo & Post Prod: Florence Jacquinot et son appareil en mode nuit sur retardateur et trépied.
Photos des 6 montres ensemble : De Grisogono

★★★

L’article repris par Worldtempus :

Worldtempus, magazine horloger parcouru chaque matin par l’ensemble des professionnels de l’Horlogerie, a créé dans ses pages une rubrique Secrets Of Style, pour y accueillir mes chroniques horlogères. Je suis donc ravie de pouvoir partager désormais à un public averti mes coups de coeur horlogers mis en scène dans des thématiques de mon choix. Une bien jolie collaboration qui verra venir plein d’autres articles sur les montres dames, partagés sur le ton de discussions entre copines, avec plus de plaisir que de technique, mais toujours beaucoup de glamour.

L’article complet : www.worldtempus.com

★★★

Vous aimez cet article?
Partagez le à vos amis facebook en cliquant sur le “j’aime” bleu juste là ci-dessous!
Merci infiniment!

25 réflexions sur “De Grisogono réveille la femme Pop Art

  1. J’adore ce que tu fais, mais la je me permet une petite critique…les photos sont moyenne, certaine sont floue…. c’est vraiment très dommage ! Pas à la hauteur du reste de ton travail (à mon sens) , sinon les montres sont très jolies…

  2. J’adore ! le choix de la tenue est topissime, côté graphique hyper chic , i like ♥ !

  3. je me permets une petite réponse à Eve Balada… : Les photos ne sont simplement floues, elle a voulu recréer l’effet de lumière que font les montres dans l’obscurité, une sorte d’aura de couleurs vives………… alors moi je dirais plutôt : chapeau Florence, car même avec ton petit appareil tu nous sors des photos dignes d’une pro 🙂 c’est stylé, dynamique, tu es divine !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Merci pour vos partages!
    Un gros boulot que ce reportage et oui Cécile tu peux venir travailler avec moi quant tu veux car tu as tout compris 🙂 j’ai shooté de nuit, sans flash, en poussant la saturation, pour ressembler moi aussi aux montres 🙂 bravo pour la belle analyse et merci à tous de votre soutien au blog! L’article à été publié sur Worldtempus également aujourd’hui! Belle nuit à tous! Bisooooo

  5. Oui, oui tu fais aussi fort que Lady Gaga à chaque apparition!!! Stile; Classe; eleganza…. « FloJacquinot la grinta in te. »…;-)

  6. Il est top cet article, j’ai adoré les photos, les effets de lumière c’était super ! C’est la reconnaissance du talent c’est juste normal 😉

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s