Montre de l’année 2012 : ma sélection féminine

Vendredi prochain, l’élection de la « montre de l’année » à l’Hôtel Intercontinental ouvre le bal des soirées horlogères.
Comme à chaque édition, je suis toujours empressée et curieuse de connaître la sélection en lice du coté des modèles féminins. Sélection qui, le plus souvent je dois l’admettre, me déçoit. Tout comme les prix finalement attribués. Au point que je me demande – sempiternelle ritournelle – si vraiment des femmes ont voté pour la montre dame. Je suspecte bien naturellement qu’il n’en soit pas le cas quand je prends connaissance, indignée et incrédule, des résultats. Ça ressemble à un concours de Miss télévisé: a-t’on vraiment tenu compte des votes du public?

Et donc cette année, j’envisageais de publier quelques choses sur mes choix, avant l’annonce officielle des gagnantes. Et c’est précisément en découvrant la liste des nominées, que j’ai compris qu’il serait difficile de les départager. Vous allez croire que je fais ici d’élogieuses révérences envers les marques que j’admire mais que neni! S’il est difficile d’opérer une distinction, ce n’est pas parce les montres sont toutes fabuleuses – au contraire certaines sont carrément importables! – mais parce que leurs différences de couleurs, de matières, de mouvements, les rendent tout simplement incomparables, pour vivre la vie d’une femme telle qu’elle se vit aujourd’hui.
Je m’explique : le choix de la montre messieurs est d’une simplicité victorienne. Sportive ou classique, elle s’harmonisera de toutes façons avec un jeans ou un costume sans vraie faute de goût et vice versa. Tandis que pour dames, la montre, portée comme un accessoire, ne peut pas être sportive en robe de soirée ou pavée de diamant à la plage. Et c’est donc plusieurs montres en une qu’il nous faut trouver les filles, pour parvenir à porter une toquante qui soit adaptée en toutes circonstances. Un choix oh combien plus cornélien! Ceci étant qu’à coté de la portabilité de l’objet lors des évènements courants d’une vie, s’ajoute son évaluation esthétique. Bien trop souvent le jugement n’est pas global et le jury se réfère seulement à l’un des deux critères. Vous l’aurez compris, une performance d’un ennui mortel, à quitter la soirée sur le champs si on ne pouvait y boire de si bons champagnes en merveilleuse compagnie.

Aussi, ne patientons pas plus longtemps à tourner autour des candidates et abordons dès à présent ce qui a généré en mon cœur de l’élan.
Tout d’abord, première satisfaction notable: 3 montres figurent parmi les posts de mon blog cette année. De quoi me rassurer un peu plus sur la légitimité de l’éventail proposé à la gente féminine. C’est donc un jeu d’enfant et un immense plaisir pour moi de vous les présenter. Sur le podium des montres dames, les gagnantes seraient donc pour moi – tadada roulement de tambours levé de rideau : Les New Gent Lacquered de Swatch, Stirrup de Ralph Lauren et Ocean Sport ladies Chronograph de Harry Winston.

Oh mais je vous entends crier : une Swatch dans le top 3? Oui, une Swatch, mais pas n’importe laquelle les filles: la montre de l’été. Une prévision que j’avais annoncé en avril et qui s’est vu confirmée. Couleur vive affirmée, bold et bien visible, pleine de peps, cette montre offre 3125 combinaisons, que des pièces quasi uniques a moins de 100 francs. Suivant la tendance mode des colorblocks, pratique en vacances, elle évitait de prendre le risque d’ensabler votre automatique et de réclamer un service polissage au retour des congés! Une montre qui s’est donc retrouvée propulsée aux poignets de toutes celles qui se sont reconnues dans son clip psychédélique à la Delight “ groove is in the hearrrt”, des terrasses des cafés aux clubs renommés. C’était fun, accessible et terriblement bien pensé, de plaire aux fashionistas qui se sont plues à la porter partout et à la partager, avec leur homme!

Sur la deuxième marche, je place la Stirrup de Ralph Lauren. J’allais dire : parce qu’il faut défendre cette montre. Et il y a un fond de vérité la dedans. Je suis fan de Ralph Lauren depuis toujours. Non je vais tenter d’être plus précise : je me prosterne à genoux devant Ralph Lauren. Son style iconique, l’élégance intemporelle de ses lignes, la folle allure de ses créations, ont gagné le respect des modeuses de la planète entière tout comme le mien. Au moment où sa collection de montres est sortie, j’étais la plus enthousiaste des groupies, à imaginer le mariage de l’Horlogerie avec un H capital – un peu trop capital d’ailleurs – et de la Mode. Et ce fut pour moi une atrocité que de suivre les rebondissements à la Soap Opera qui ont accompagné le fonctionnement de cette branche. Aussi, je la défends cette montre, avec de probants arguments : elle est juste parfaite. Pour une fois, c’est un joli mouvement dans un beau boîtier féminin avec un bracelet original. Combien de marques concurrentes sur ce positionnement peuvent en afficher autant? Bien trop peu. Ici la classe habituelle de la gamme Black Label du designer en simple black dial est de plus abordable. On peut l’assumer en soirée avec grâce comme la porter au bureau en toute discrétion. Pas une fausse note, que l’accord noble de simplicité de son heure-minute.

Mais la plus belle réalisation de cette liste, ma préférence à moi, celle qui a ravit mon cœur, c’est bien sûr Ocean Sport ladies Chronograph de Harry Winston.
En toute sincérité puisque ceux qui me connaissent le savent, je porte sa version bi-retrograde à la ville comme en shootings. Donc je ne sais que trop bien pour l’avoir pratiquée, comment cette montre se plie à toutes les envies d’une femme exigeante. Etincelante en soirée dans les regards de ceux qui connaissent l’horlogerie, plaisante à la prononciation pour celle qui en connaissent le nom, elle est terriblement convoitée par les poignets qui m’entourent, ne cessant de se tendre à vouloir l’essayer. L’alliage est admirable, d’un chic raffiné ( les plus beaux diamants du monde et une marque chantée par Miss Monroe) et d’une créativité innovante (prouesse de légèreté avec son boitier en Zalium et son bracelet de caoutchouc). Une des rares montres sélectionnées qui offre une simultanéité féminine, d’être à la fois dynamique et sophistiquée, quand l’élégance est gage d’excellence. J’aime la robustesse harmonisée de féminité. Cela évoque pour moi la femme que nous devons toutes être dans la vie contemporaine, à la fois souple et forte. Je ne peux que vous inviter à la découvrir et si elle ne remportait pas le prix, elle n’en a pas vraiment besoin tant elle est somptueuse.

Et le reste? Oh sans amertume aucune, j’ai un pincement au cœur pour la Cartier c’est évident. Parce que je porte aussi une baignoire: c’est une montre qui me rend belle. Mais enfin pas quand elle joue ici à s’affubler de ce qui fait un merveilleux succès chez Piaget. Et le souci de cette pièce, c’est qu’on craint toujours terriblement de l’abîmer.
En enfin si j’avais un cadeau à offrir à l’homme de ma vie, sans hésiter je choisirai la Breguet Tradition, pour son mélange de modernités associées. Tout en m’extasiant sur la création H1 Titanium de Vincent Perriard ou la Fifty Fathoms de Blancpain.

★★★

Le site Montres Passion où découvrir la sélection complète :

8 réflexions sur “Montre de l’année 2012 : ma sélection féminine

  1. c’est vrai que la swatch et la harry winston pour dames sont superbes.. ma préférence va pour la jaquet droz Grande Heure Onyx, beaucoup plus classique mais tellement belle.

  2. @ Olivier : pour la Jaquet Droz, en tant que fille j’aurai préféré une pièce blanche, mais je comprends ton engouement, c’est toujours très distingué.
    @ Steph : ben oui c’est sûr, moi aussi je trouve que c’est dommage qu’il n’y ait pas plus matière à compétition créative avec des pièces qui relève le niveau pour dames. Et c’est pas de ma faute si Harry Winston y parvient encore mieux que les autres

  3. Comme toi, je préfère aussi la montre de Herry Winston que je trouve élégante. Le seul petit inconvénient pour moi tient à la couleur du bracelet, je trouve que le blanc est une couleur très prétentieuse et difficile à entretenir.

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s