Business Montres talks about Secrets Of Style!

Business-Montre-février

Quand un homme parle de mon Blog, je suis toujours curieuse de savoir ce qu’il pense de mon contenu, lui à qui il n’est pas destiné et qui donc représente une cible que je manque bien volontiers.
Lorsqu’il s’agit de surcroît d’un journaliste, l’avis m’intéresse plus encore : considère-t’il que mon travail puisse s’apparenter au sien, alors que je n’ai aucune expérience du print ni même une carte de presse? Où se trouve le délit d’usurpation que tant de bloggeuses commettent?
Mais si c’est Gregory Pons qui tient les propos, lui le journaliste spécialisé en Horlogerie le plus lu du secteur, je suis carrément en émoi! C’est un peu comme jouer au foot avec Ronaldo ou parler chiffon avec Karl: Gregory knows watches mieux que Carrie Bradshaw knows about good sex! Aussi ses mots entrent comme du beurre dans mon petit coeur de midinette à blondes bouclettes! Et c’est grisant de lire son interprétation élogieuse, ses remarques sur mon look et plus encore son approbation de mon traitement de l’information. Un article qui aurait plu à mes profs de Master d’Info-Com et dont je partage aujourd’hui avec vous les filles, ma fierté.

Ce qui me fait penser à un petit comte philosophique de l’écrivain hispanophone Jorge Bucay : Un élève demande à son Maître Zen de lui apprendre la valeur des choses. Le Maître lui tend sa bague et lui demande d’aller en obtenir un prix au marché, mais de surtout rentrer avec l’objet. L’élève en revient déçu en apprenant à son Maître qu’il ne peut en tirer que quelques piécettes et encore, bien difficilement. L’objet a donc si peu de valeur que le moral de l’Elève de ne pouvoir en tirer plus est au plus bas. Le Maître Zen lui demande alors d’emporter l’objet chez le joailler de la grande ville pour une autre estimation mais comme la première fois de surtout rentrer avec la bague. L’Elève s’exécute et rentre de chez le joailler en sautant de joie : le joailler était prêt à vendre sa boutique pour obtenir la bague tant celle-ci est précieuse! Le Maître Zen, remettant l’objet à son doigt lui déclara alors que désormais il connaissait la valeur des choses, c’est celle que les gens compétents lui donnent.
Moralité de l’histoire les filles? Ne pas prêter trop attention à ceux qui ne s’y connaissent pas : leur avis ne vaut rien! Et se réjouir des appréciations de ceux qui sont virtuoses de leur secteur, comme de mon joailler aujourd’hui: Gregory Pons.

Le lien vers l’article : http://www.businessmontres.com/les-sms-du-mardi/mardi-rolex-swatch-hublot-supreme-zegg-lalique-christies

Avec Gregory Pons, lors du voyage Presse d’Hublot

gregory-pons-florence-jacquinot-hublot

2 réflexions sur “Business Montres talks about Secrets Of Style!

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s