Playa Zarautz | surfing the Basque Country

basque-country

On imagine toujours les blogueuses à succès dans leurs hôtels aux étoiles, arpentant des halls de palaces en marbre, prenant ombrage aux bords de piscines à débordements ou sur le pont de bateaux entourés d’eaux bleutées, savourant des gastronomiques calibrés pour leurs régimes de divas, accompagnées de tout ce qui est nécessaire à la construction numériquement toilé de leur – devrais-je dire notre – image lice de luxe offert à la lumière des flashs pour rêver.
C’est vrai, la plupart du temps. C’est ce que l’on vit en cadeau, de marques qui remercient dieu de nous avoir dotées d’un don doué pour lier les images et les mots, là où nos lectrices rencontrent à nous lire, le plaisir.
Les blogueuses sont une espèce hybride, d’interprétation du beau, de transformation par l’appropriation, de transmission des enthousiasmes et des émotions, vecteur de sensations, adulées par des gens qui leur vouent une sincère et honnête admiration. Happées par des quotidiens de ministre en exercice, souvent elles s’éloignent de qui elles sont, faute est rejetée sur la médiatisation. Mais toutes avec nos différences, avons besoin de revenir à nos sources, essentielles, pour pouvoir continuer de créer, sans quoi la machine à produire du contenu s’épuise, s’essouffle, s’étouffe, et meurt. Combien de blogs ne passent ainsi pas le cap des deux ans? Et c’est là que l’arrêt complet prend tout son sens, avant de s’épuiser, pour pouvoir continuer.
Ma diète numérique de l’été maintenant terminé, a donc eu lieu dans un décor sauvage où la nature dicte sa loi entre vagues en marrées et soleils panoramiques. Aujourd’hui, voici pour vous les filles l’album des vacances qui m’ont permis d’être prête pour ma rentrée télé. Je vous le partage en toute simplicité, pour que vous voyez combien dépouillés de nombreux artifices, mes looks peuvent se détendre pour s’harmoniser à la paisibilité des lieux.
Le lieu, c’est donc c’est plage sereine de Zarautz, petit port du Pays Basque Espagnol, non loin à l’ouest de San Sebastien, où très souvent je reviens. Une plage que les surfeurs d’absolu recherchent, pour ses beaux déroulés, pour la simplicité de son style de vie, pour ses valons verts et ses mets authentiques. Un endroit où l’on dépose les armes des tourments pour s’asseoir à une bonne table en savourant l’instant. Qui se trouve toujours trop court d’ailleurs, une fois que Zarautz nous a appris à oublier le temps! Je pourrais vivre ici l’éternité à contempler les levers et les couchers de l’astre solaire, chacun de mes séjours me permettant d’y découvrir de fascinantes nouveautés. Et si des vacances me permettent d’y zapper mon blog, elle renouvèle encore plus encore ma soif d’écrire, m’offrant une inspiration rare, et accroît encore mon inclinaison pour les recherches de vibrations, épanouissements que pour toutes provoquent les bienheureuses découvertes. Voici donc les miennes. Elles peuvent donner l’envie de faire le tour de monde, comme le fit la flotte de Magelan, partie conquérir les océans au départ de cette presqu’île magique de la souris : Getaria.
Alors bon voyage les filles! Bienvenue au paradis!

Office du tourisme de Zarautz : http://turismozarautz.com/francais.asp

a-1-Zarautz-Basque a-2-Zarautz-Basque a-3-Zarautz-Basque a-4-Zarautz-Basque a-5-Zarautz-Basque a-6-Zarautz-Basque a-7-Zarautz-Basque a-8-Zarautz-Basquea-10-Zarautz-Basquea-9-Zarautz-Basquea-11-Zarautz-Basque-florence-jacquinot a-12-Zarautz-Basque-florence-jacquinot a-13-Zarautz-Basque a-14-Zarautz-Basque a-15-Zarautz-Basque a-16-Zarautz-Basque-florence-jacquinot b-1-Zarautz-Basque b-2-Zarautz-Basque b-3-Zarautz-Basque b-4-Zarautz-Basque b-5-Zarautz-Basque b-6-Zarautz-Basque b-7-Zarautz-Basque b-8-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot b-9-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot b-10-Zarautz-Basque b-11-a-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot b-11-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot b-12-Zarautz-Basque b-13-Zarautz-Basque b-14-Zarautz-Basque b-15-Zarautz-Basque b-16-Zarautz-Basque b-17-Zarautz-Basque c-1-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot c-2-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot c-3-Zarautz-Basque c-4-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot c-5-Zarautz-Basque c-6-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot c-7-Zarautz-Basque d-1-Zarautz-Basque d-2-Zarautz-Basque d-3-Zarautz-Basque d-4-Zarautz-Basque d-5-Zarautz-Basque d-6-Zarautz-Basque d-7-Zarautz-Basque d-8-Zarautz-Basque d-9-Zarautz-Basque d-10-Zarautz-Basque d-11-Zarautz-Basque d-12-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot e-1-Zarautz-Basque e-2-Zarautz-Basque e-3-Zarautz-Basque e-4-Zarautz-Basque e-5-Zarautz-Basque e-7-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot e-8-Zarautz-Basque e-9-Zarautz-Basque e-10-Zarautz-Basque e-11-Zarautz-Basque e-12-Zarautz-Basque e-13-Zarautz-Basque e-14-Zarautz-Basque e-15-Zarautz-Basque e-16-Zarautz-Basque e-17-Zarautz-Basque e-18-Zarautz-Basque e-19-Zarautz-Basque e-20-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot e-21-Zarautz-Basque e-22-Zarautz-Basque e-23-Zarautz-Basque e-24-Zarautz-Basque e-25-Zarautz-Basque e-26-Zarautz-Basque e-27-Zarautz-Basque e-28-Zarautz-Basque e-29-Zarautz-Basque e-30-Zarautz-Basque e-31-Zarautz-Basque e-32-Zarautz-Basque f-1-Zarautz-Basque f-2-Zarautz-Basque f-3-Zarautz-Basque f-4-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot f-5-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot f-6-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot f-7-Zarautz-Basque-Florence-Jacquinot g-2-Zarautz-Basque g-3-Zarautz-Basque-florence-jacquinot g-4-Zarautz-Basque g-5-Zarautz-Basque g-6-Zarautz-Basque g-7-Zarautz-Basque g-8-Zarautz-Basque g-8a-Zarautz-Basque g-9-Zarautz-Basque g-10-Zarautz-Basque g-11-Zarautz-Basque g-12-Zarautz-Basque g-13-Zarautz-Basque g-14-Zarautz-Basque g-15-Zarautz-Basque g-16-Zarautz-Basque g-17-Zarautz-Basque g-18-Zarautz-Basque g-19-Zarautz-Basque g-20-Zarautz-Basque g-21-Zarautz-Basque g-23-Zarautz-Basque g-24-Zarautz-Basque g-25-Zarautz-Basque h-1-Zarautz-Basque h-2-Zarautz-Basque h-3-Zarautz-Basque.JPG h-4-Zarautz-Basque.JPG h-5-Zarautz-Basque.JPG h-6-Zarautz-Basque.JPG h-7-Zarautz-Basque.JPG h-8-Zarautz-Basque.JPG h-9-Zarautz-Basque.JPG h-10-Zarautz-Basque.JPG h-11-Zarautz-Basque.JPG h-12-Zarautz-Basque.JPG

Autres reportages produits à Zarautz :
The social media detox: a month break!
Ice Imperial on sunrise beach
Les Vacances du Blog | Ambiance marine avec Kate Spade
My Victoria’s Secret
Paris Hilton Senorita | Vernis bleu

LOOKBOOK:
Pull rayé et sac cabas RALPH LAUREN www.ralphlauren.com
Tongues violettes et dorées COACH www.coach.com
Lunettes verres violets CARRERA carreraworld.com & verres jaunes OAKLEY oakley.com
Sac Boston GUCCI www.gucci.com
Bottes HECTOR RICCIONE www.hector-riccione.com
Top bustier en éponge rose JUICY COUTURE www.juicycouture.com
Blouse ZARA www.zara.com
Pull à capuche PUKAS pukassurf.com
Short & jeans H&M www.hm.com
Veste zippée à capuche bleue & Jumper denim VICTORIA’S SECRET www.victoriassecret.com
Sac doré PRADA www.prada.com

★ Vous voulez réagir à cet article?
Vos commentaires sont les bienvenus sur la fan page Facebook du Blog
Au lien suivant : http://www.facebook.com/Secrets.Of.Style