The fake parody

homies-2

Quand la mode de la rue s’amuse à détourner les logos des marques et que les stars s’emparent du phénomène, la tendance parodique déclenche la polémique des contrefaçons. Une tendance qui nous vient des Etats-Unis où sûrement on doit penser que le luxe, principalement français ici en l’occurrence, se prend trop au sérieux. Tout le message est là : dire aux gens de ne pas se prendre au sérieux et de s’affranchir des diktats de la puissance des marques et des vêtements à logos. Des petits malins ont donc réalisé des marques entières avec des logos inspirés des plus célèbres au monde. Leur but étant de créer un dialogue avec l’iconographie de la mode. C’est une attitude irrévérencieuse à porter de faux logos. Et de nos jours, cette insolence plaît!
Là où le bas blesse, c’est que les stars se sont emparées elles aussi du phénomène. Les premières images ont surtout été rapportées par des bloggeuses en fashion week, qui osaient revendiquer une certaine liberté. Puis des stars comme Miley Cirus actuellement très influente sur la sphère de la jeunesse avec sa constante exposition provocatrice, Ciara, Khloé Kardashian, Cara et Poppy Delevigne, Rihanna et même Beyoncé, se sont appropriées la tendance et osent poser avec.
Du coté des marques elles-même, ça fait rire… ou pas! Adrien Joffre, de Comme des Garçons l’a déclaré au Guardian: il aime. Il explique qu’il n’a vu la parodie de sa marque que sur des gens très cool et prend l’idée comme une flatterie. C’est vrai que cela dépend du ton de la parodie: transformer un logo Cartier en Cannabis, c’est pas très chic, mais transformer Céline en Féline, c’est plutôt sympa.
En revanche ce n’est pas du tout du goût d’Hedi Slimane, directeur artistique de la marque Yves Saint Laurent. Hedi avait décidé récemment de retirer le prénom Yves du logo, ainsi les designers de parodie se sont emparés de l’idée et on peut en gros lire sur les t-shirt, en anglais, Saint Laurent sans Yves, avec un savant jeu de mot. Donc ce t-shirt qui était distribué chez Colette sur le Faubourg Saint Honoré a déclenché une véritable guerre d’influence. La directrice des achats de la boutique Concept Store a fait l’objet de pression de la part de Saint Laurent qui a retiré la marque de ces rayons il y a 15 jours et mis fin aux relations commerciales, un manque à gagner de 100 000 euros sur la dernière commande: ça rigole pas! On peut donc voir combien Saint Laurent n’a pas d’humour, une attitude qui ne va faire qu’accentuer la dérive!
Le truc qui agace, c’est que c’est complètement légal! A part pour le logo Chanel qui reste le logo d’origine et dont l’utilisation est une contrefaçon, le reste est autorisé. A Paris, le comité Colbert qui réunit 75 marques de luxe ne peut rien entreprendre et ne peut se limiter qu’à un message informatif du type : « fausse Cartier, vrai casier! » ça nous convainc pas trop! En revanche, si nous les filles, on s’amuse à reproduire ces faux logos, on sera des copieuses! Qui serait alors l’arroseur arrosé?
Oui parce qu’au prix où ça coûte, on pourrait bien être tentées de créer les nôtres! Finalement ces parodies ne sont pas si bon marché que ça! Les fondateurs de ces marques s’appuient en effet sur une gamme qui n’est pas du tarif des grandes surfaces du vêtement. Le bonnet est à 48 $ quand le sweat atteint presque les 100$. On est ici sur un positionnement sportswear plutôt milieu-de-gamme, et l’idée est rentable!!! Vive la cash machine!

Voir ma chronique en vidéo : http://latele.ch/play?i=39107

1-homies 2-ballin 3-ballinciaga-fuck 4-Burrrr 5-stars 6-stars2 7-da-kute-face-cannabis 8-sweatfeline-2 9-bucci-feline 10-Aint-Laurent-Without-Yves-T-Shirt1 copie

★ Maintenant c’est certain vous aussi vous en voulez-un???

fake-parody-2 fake-parody

★ Vous voulez réagir à cet article?
Vos commentaires sont les bienvenus sur la fan page Facebook du Blog.
Mille mercis pour vos likes!
Au lien suivant : http://www.facebook.com/Secrets.Of.Style